Protocole AIP pour les maladies auto-immunes

Bienvenue sur la page dédiée au protocole AIP pour les maladies auto-immunes.

Ce protocole alimentaire permet de soulager les symptômes des maladies auto-immunes dans la majorité des cas. Il est important de comprendre que ce protocole est complémentaire (additionnel) aux traitements conventionnels.

AIP est cependant un protocole complexe, visant à réduire l’inflammation, rétablir le microbiote, réduire la perméabilité de l’intestin, redensifier l’apport nutritionnel par la nourriture. Ainsi, un accompagnement par un professionnel certifié est recommandé, afin de ne pas s’épuiser ni s’égarer et garder toute son énergie pour aller mieux. 

Qu’est-ce que le procole AIP? 

Le Protocole AIP pour “Auto-Immune Protocol” (ou “Autoimmune Paleo”) est un protocole alimentaire & nutritionnel, qui inclus également des éléments de bien-être & de santé comme la gestion du stress, le sommeil et l’activité physique.

Au niveau alimentaire & nutritionnel, le protocole consiste à retirer temporairement les aliments potentiellement inflammatoires et apporter au corps les nutriments et micro-nutriments dont il a besoin. Le protocole se déroule par conséquent en 3 phases :

  • Une phase de préparation & d’apprentissage (1 à 3 semaines)
  • Puis une phase d’élimination (2 à 3 mois)
  • Et enfin, une phase de réintroduction

Ainsi, l’objectif du protocole est d’apaiser* les symptômes de votre ou vos maladies auto-immunes en : 

  • Réparant la paroi intestinale,
  • Retrouvant un équilibre hormonal, 
  • Régulant le système immunitaire.

AIP est un outil complémentaire aux traitements conventionnels*.

Pour qui est fait le protocole AIP? 

AIP est un protocole destiné aux personnes souffrant de maladies et conditions auto-immunes diagnostiquées par un médecin généraliste ou médecin spécialiste.

Aussi, il existe aujourd’hui plus de 120 maladies auto-immunes, les plus courantes étant : la thyoïdite de Hashimoto, la maladie coeliaque, le syndrome de Sjögren, l’alopécie areata, le psoriasis, le diabète de type I, l’arthrite rhumatoïde, la maladie de Basedow, la sclérose en plaque, la rectocolite hémorragique, la maladie de Crohn….

La fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique ne sont pas officiellement répertoriée comme auto-immunes, mais sont incluses dans le protocole AIP. 

Toutefois, avant d’entamer AIP, je vous conseille d’en parler à votre ou vos médecins

Ce protocole est cependant fortement déconseillé aux personnes souffrant de : 

  • Difficultés d’ordre psychologique et psychiatrique, dont les personnes en dépression. 
  • Troubles du comportement alimentaire, dont les personnes ayant fait beaucoup de régimes et étant en restriction cognitive (dans le contrôle sur l’alimentation). 
  • Confusion ou de limitation intellectuelle/cognitive ne permettant pas d’incorporer la complexité du protocole. 

Quels sont les bénéfices d’AIP? 

  • Le protocole AIP permet de soulager, dans la grande majorité des cas, les symptômes des maladies auto-immunes. 

  • Il permet également de prévenir ou de retarder la survenue d’autres maladies auto-immunes

* Le protocole est complémentaire (additionnel) à la médecine et à la nutrition conventionnelle.

* Nous ne parlerons jamais de soigner ou de mettre en rémission une condition auto-immune (malgré ce qui peut circuler sur certains forums ou sites).

* Aucun traitement ne devra être arrêté sans l’avis de votre médecin. Seul votre médecin est habilité à poser un diagnostic sur votre condition. 

Pourquoi je propose le protocole AIP? 

Coach certifiée Autoimmune Paleo 

Diététicienne &  nutritionniste, je me suis spécialisée, entre autres, dans le protocole nutritionnel AIP pour les maladies auto-immunes.

J’ai été formée en 2018 au protocole par le Dr Sarah Ballantyne (alias The Paleo Mom), Mickey Trescott & Angie Alt de Autoimmunewellness en tant que « AIP Autoimmune Paleo Certified Coach ». 

Je suis ainsi la première professionnelle de la nutrition en France a avoir été certifiée sur le protocole. 

En AIP depuis 2014

En 2014, souffrant de plusieurs maladies auto-immunes, j’ai eu l’incroyable chance de trouver sur mon chemin une médecin brésilienne de nutrition fonctionnelle et Mickey Trescott, qui m’ont accompagné sur AIP et la nutrition fonctionnelle. Après 6 mois en AIP strict (depuis, le protocole a évolué vers 3 mois maximum), je suis depuis en Paléo ou AIP large.

Ainsi, la majorité de mes symptômes ont disparu – toujours sous traitement médicamenteux conventionnel minimal. Cependant, la gestion du stress (que je canalise essentiellement grâce à la méditation de pleine conscience) est pour moi une variable primordiale pour ne pas réactiver mon auto-immunité. 

Quelles sont les aliments à exclure temporairement?

 

  • Les céréales (riz, maïs, et céréales contenant du gluten : seigle, avoine, blé, orge)
  • Les pseudo-céréales (quinoa, sarrasin, amarante)
  • Les produits laitiers
  • Les légumineuses (incluant les pois, le soja, les cacahuètes)
  • Les huiles raffinées
  • Les additifs des aliments transformés (conservateurs, colorants, émulsifiants, épaississants…)
  • Le sucre industriel et tous les faux sucres (édulcorants, stévia…)
  • Les noix, noisettes, amandes, et grains (café et chocolat)
  • Les épices (dont le poivre)
  • Les solanacées (poivrons, aubergines, tomates, pommes-de-terre)
  • Les oeufs
  • L’alcool

 Pour résumer, ces aliments ont un caractère allergène et/ou inflammatoire et/ou stimulant du système immunitaire, c’est la raison pour laquelle ils sont exclus durant la phase d’élimination de 8 à 12 semaines. Le protocole de réintroduction permet de réintégrer progressivement certains de ces aliments, chaque personne ayant une sensibilité différente

Pourtant, au cours du protocole, de nouveaux aliments sont à inclure, notamment de bonnes graisses/huiles, du bouillon d’os, des abats, des légumes colorés, des aliments fermentés, des poissons et fruits de mer. Une attention particulière est portée sur les légumes glucidiques. Les portions de fruits et légumes sont de 8 à 12 par jour. 

Qui est derrière AIP et que disent les scientifiques ? 

 

L’approche alimentaire & nutritionnelle pour gérer les symptômes des maladies auto-immunes a été envisagée par le Dr. Loren Cordain, fondateur du mouvement Paléo. Ensuite, Robb Wolf, Chris Kresser, et Datis Kharrazian, membres du mouvement Paléo et de la communauté de la médecine fonctionnelle, ayant des profils scientifiques et médicaux, ont élaboré le concept.

En 2012, le Dr. Sarah Ballantyne (of ThePaleoMom.com) souffrant elle-même de maladies auto-immunes, a commencé à définir le protocole grâce à son doctorat en biophysique médicale. Elle a ainsi analysé, rassemblé et affiné la données scientifiques autour du protocole.  

De plus, en 2016, une étude scientifique a été menée sur 15 patients souffrant de MICI (maladie inflammatoire chronique de l’intestin), 9 ayant la maladie de Crohn et 6 souffrant de rectocolite hémorragique. 11 des 15 patients ont vu leurs symptômes disparaître après 6 semaines d’AIP strict. Tous ces patients ont pu maintenir ces bénéfices dans la phase de maintenance après la phase de réintroduction. L‘étude complète peut être consultée ici

Actuellement, une nouvelle étude est en cours sur des patients souffrant de Hashimoto. 

De nombreux témoignages sont disponibles en anglais ici ou sur le forum AIP Paléo francophone de Facebook

Qu’est-ce que AIP n’est pas? 

AIP n’est pas : 

  • Un régime, ni un régime pour perdre du poids
  • Un moyen de guérir une maladie auto-immune
  • Un chemin droit, simple et facile
  • Uniquement un protocole alimentaire & nutritionnel, c’est également un mieux-être incluant le sommeil, la gestion du stress, l’exercice physique, le besoin des autres et de nature
  • De même, ce n’est pas un protocole figé dans le marbre, il s’adapte en fonction de l’individualité de chacun
  • Enfin, ce n’est pas un régime cétogène ou sans glucides

Restons en contact !

Recevez tous les mois ma newsletter Nutritions, spécifiques aux maladies auto-immunes : les derniers articles du blog, ateliers, stages, conférences, livres...

Merci de votre être abonné(e), vous allez recevoir Nutritions dans votre boîte e-mail.